Nouvelle décoration : découvrez comment NACHOS a renforcé son identité

Chez NACHOS, nous avions la volonté de renforcer l’identité visuelle de nos restaurants, de créer une identité propre qui soit en adéquation avec nos valeurs (produits frais cuisinés sur place).  Nous avons fait appel à Cédric LEVENEZ, CEO du studio Patchwork à Rouen. Son objectif a été de faire évoluer l’identité de NACHOS, autour de marqueurs forts, en adéquation avec l’offre produit.

Travailler avec des acteurs locaux

Cédric LEVENEZ a connu Benoit LEROY, fondateur de NACHOS, il y a quelques années, lorsqu’il était lui-même restaurateur. Dans l’optique de faire travailler des acteurs locaux, le choix a tout de suite été évident. Nous avons donc confié cette tâche au Studio Patchwork, spécialisée dans l’aménagement et la création de concepts de restauration, avec pour seul objectif : élaborer une identité propre à NACHOS. Bien plus que la décoration, Cédric a la vision d’un restaurateur, ce qui est un véritable atout : « oui, il faut bien évidemment qu’un restaurant soit joli, mais cela reste avant tout un outil de travail. Ainsi, il est nécessaire de prendre en considération certaines contraintes d’un établissement recevant du public notamment l’organisation des espaces ou encore, les flux de circulation », explique-t-il.

Moodboard de la nouvelle identité de NACHOS

Une décoration en adéquation avec l’offre culinaire de NACHOS

Chez NACHOS, tout est cuisiné sur place, les produits sont frais et livrés chaque matin : la proposition de Cédric était d’aller dans ce sens. Sa ligne directrice ? La terre et la nature. Il explique : « j’ai axé mes choix, mes réflexions et mes recherches vers cela. Par exemple, lorsque l’on parle des coloris, ce sont uniquement des teintes que l’on va retrouver dans la nature. “

Concernant les matériaux et le mobilier, Cédric a fait le choix de l’authenticité. Le bois, le cuir et des touches d’acier se mêlent parfaitement avec les coloris utilisés, notamment la terracotta que l’on retrouve au travers de la brique réfractaire qu’il a choisi d’utiliser sur le champ, laissant apparaitre les perforations, ce qui donne un effet graphique fort. Une touche d’originalité ! Chez NACHOS, nous souhaitons que nos clients partagent leur repas dans un lieu chaleureux et convivial. Il était important de garder une connotation “Amérique du Sud” mais sans rentrer dans les clichés : « j’ai eu l’idée d’intégrer des suspensions en bambou, à la forme de chapeaux, très légères et laissant apparaitre un jeu d’ombres et de lumières chaleureuses sur le mobilier et les plafonds. Le choix d’un parquet en bois massif pour le sol contraste avec cette touche contemporaine apportée par le béton ciré noir que l’on retrouve devant nos lignes de ventes. Enfin, nous retrouvons également une tôle ondulée rouillée, un autre marqueur fort qui vient parfaire la décoration de NACHOS !

Suspension en bambou
Du bois et du cuir
De l’acier

Une cuisine ouverte pour plus de transparence

Une des nouveautés majeures de nos restaurants est la cuisine ouverte. C’était une véritable volonté de Benoit LEROY de montrer que chez NACHOS, nous cuisinons sur place. Ce nouveau concept permet d’avoir une totale transparence sur la nature des produits, leur fraicheur. C’est la raison pour laquelle Cédric a souhaité que la décoration soit le reflet de ces valeurs : « le choix d’une faïence zellige verte permet d’accentuer le côté nature et frais, et donne cette sensation de fraicheur et de tradition au client devant la ligne de vente. Celle-ci est agrémentée des produits de NACHOS : les avocats, les citrons verts, les tomates, les poivrons, les oignons, et autres épices. La décoration, c’est comme la cuisine : il faut que ça soit simple mais beau, simple mais bon ».

Un véritable succès pour le nouveau concept architectural

Mis en place dans les restaurants de Caen et Toulouse, ce nouveau concept est très apprécié des clients qui n’hésitent pas à en parler sur les réseaux sociaux : « un lieu magnifique », « super déco et équipe très avenante », « beaux locaux et super personnel », tout cela conforte NACHOS dans ses choix.