Notre histoire

2011

Benoît découvre le concept de la restauration rapide mexicaine lors d’un voyage au Royaume-Uni. Lorsqu’il est revenu en France pour intégrer Neoma Business School, il a décidé de proposer à la clientèle française (et rouennaise pour commencer) une offre de cuisine mexicaine saine et accessible à tous. Il était persuadé de l’énorme potentiel de ce concept : le fast casual mexicain. Aux États-Unis, certaines chaînes comptent plus de 6000 restaurants. Et la première à surfer sur le fait-maison en compte environ 1500 et réalise 700 M$ de chiffre d’affaires. Le constat est clair : cette offre à fort potentiel n’était pas présente en France alors qu’elle était proposée dans de nombreux pays, notamment en Europe.

2013

Après son Bachelor à Neoma Business School, Benoît intègre l’incubateur de l’école pour élaborer son projet. Étude de marché, nombreux questionnaires consommateurs, comptages des flux piétons dans tous les endroits stratégiques de la ville, business plans, tout y passe et ses nombreux amis sont sollicités pour l’aider. Objectif : « bétonner » le projet !

En juin 2013, le premier restaurant NACHOS voit le jour au cœur du centre commercial des Docks 76 à Rouen : début de l’aventure !

Sa journée commençait dès 6 heures du matin, Benoît se rendait au marché de gros à Rouen pour faire ses achats. A 7 heures, direction la cuisine pour préparer le guacamole, ciseler les oignons et les poivrons, cuire les viandes, le riz, les haricots secs… 11h30 ouverture à la clientèle, et elle est nombreuse ! L’après-midi après avoir rangé, nettoyé et réajusté les commandes et la production, c’est le moment de la sieste (quand c’est possible), de la compta et de l’administratif. A 19 heures, c’est reparti pour le rush du soir ! 22 heures fermeture à la clientèle, rangement, nettoyage, dodo. Et ça, 7 jours sur 7 !

2014-2015

Ça marche ! Les études et business plans étaient justes. Mais il faut bien reconnaître que l’organisation était perfectible et les modes de production un peu empiriques. Benoit se rend compte du potentiel de son projet. Mais pour le dupliquer il faut encore une fois « bétonner ». Il travaille sans relâche afin de construire un modèle économique fiable dont pourrait profiter le futur réseau : qualité des produits, optimisation du coût des matières premières, rentabilité … Mais il est important d’innover. Comment avoir une offre de produits frais « fait-maison », l’intégrer dans un standard « fast-food », et pouvoir servir un client toutes les 50 secondes ? 

Tout est étudié, testé. Résultat, s’il ne faut en citer qu’un, nous utilisons des systèmes de cuisson que l’on trouve dans des restaurants étoilés. Le reste c’est notre savoir-faire, il est secret et seuls nos franchisés peuvent en profiter.

2016

Cap sur le développement ! Mais là encore on n’y va pas tête baissée. L’idée est de se faire challenger par les professionnels de la franchise : en juin NACHOS participe au concours « Passeport pour la franchise » et termine finaliste. Cette « validation » sonne la dernière étape avant le déploiement de NACHOS. 

Pas de répit : Juillet, trois ans après l’ouverture du premier restaurant, une nouvelle succursale voit le jour dans le centre-ville rouennais, rue du Gros Horloge, la rue la plus fréquentée de la ville. Le but ? Démontrer que notre concept est viable à la fois en centre-commercial, mais également en centre-ville. Et c’est le cas 🙂 !

2017

Premier pas avec des partenaires franchisés. Le manuel opératoire est finalisé depuis un moment, c’est maintenant le temps du transfert de savoir-faire. Les premières formations ont lieu. Les premières ouvertures et l’accompagnement par la tête de réseau. 

C’est en octobre que NACHOS s’installe à Toulon, dans le centre commercial de l’Avenue 83. Deux mois après, dans le centre Alma à Rennes. Les clients du Var et de Bretagne goûtent notre cuisine … et ils sont conquis !

2018

En mars, l’enseigne termine finaliste des Révélations de la franchise. Un véritable coup de pouce pour le développement sur le territoire français. Là encore une reconnaissance des experts de la franchise.

Octobre, l’événement le plus marquant de l’année 2018 est sans aucun doute la première levée de fonds, à hauteur d’1 million d’euros, auprès de Turenne Capital et de Normandie Participations. Cette levée de fonds permettra d’accélérer le développement, tant avec des unités en propre qu’en franchise. 

2019

En permanence l’enseigne recherche à optimiser la moindre organisation. Dans tous les domaines nous sommes à la recherche d’outils, d’applications qui facilitent la vie de tous les jours de nos franchisés. Objectif : gagner du temps dans des tâches répétitives et fastidieuses pour en consacrer plus à ses clients et au management des équipes. Les outils et applications sont choisis et adoptés par l’ensemble du réseau.

Sur le plan des ouvertures c’est une année intense pour l’enseigne, trois ouvertures au premier semestre : Amiens (Place René Goblet), Angers (Place du ralliement), Lille (Rue Faidherbe). Et trois ouvertures au second semestre avec Orléans (Rue du petit puits), Bordeaux (Centre commercial Bordeaux Lac) et Neuilly-sur-Seine (Avenue Charles de Gaulle). NACHOS compte désormais 10 restaurants en France !

2020

Ce début d’année est aussi marqué par l’adhésion de NACHOS à la Fédération Française de la Franchise. Pour NACHOS, cette adhésion est une réelle reconnaissance du concept, de sa qualité et du travail accompli, et apporte ainsi une garantie de sérieux et de fiabilité pour le franchisé et le candidat à la franchise.