CAROLINE ET CORINNE XIE, FRANCHISÉES NACHOS DE BORDEAUX : 2 ANS APRÈS

Le 10 octobre 2019, Caroline et Corinne XIE passaient par plusieurs émotions. Entre crainte et excitation, après plusieurs mois d’échanges, de rendez-vous avec nos équipes et de préparation, c’était pour elles le grand jour : celui de l’OUVERTURE.

À l’occasion des 2 ans de leur restaurant, Caroline XIE, franchisée NACHOS à Bordeaux Lac avec sa sœur Corinne XIE, reviennent sur leur expérience.

Comme 45% des franchisés (selon la 17ème enquête annuelle de la Banque Populaire), ce qui a plu et plaît encore aujourd’hui à nos sœurs franchisées, c’est l’accompagnement et les moyens mis à disposition pour le développement du projet. L’accompagnement est quotidien chez NACHOS, et débute bien avant l’ouverture : « l’équipe NACHOS est top ! Elle est vraiment présente tout au long du processus jusqu’à l’ouverture, et bien sûr encore maintenant. » témoigne Caroline XIE.

Quelques temps après l’ouverture elles ont dû faire face à la crise du Coronavirus, et appliquer les décisions gouvernementales : confinements, couvre-feux… et donc s’adapter : « Le restaurant est resté ouvert à la livraison et pour les commandes à emporter. Notre chiffre d’affaires n’a pas évolué, mais nous avons réussi à le maintenir. C’est compliqué lorsque l’on vient d’ouvrir, on a eu très peur de ne pas se relever. Malgré tout nous n’avons rien lâché. Finalement, nous avons pu gagner en visibilité en restant ouvert et avons réussi à fidéliser cette nouvelle clientèle ».

Franchisées NACHOS Bordeaux
Caroline et Corine XIE, franchisées NACHOS à Bordeaux Lac

En ce qui concerne le soutien des équipes du siège, Caroline se souvient : « Nous avons eu beaucoup de propositions de communication de la part de Lucie, Responsable Communication et Marketing. L’objectif était de maintenir un lien avec nos clients. Il y a eu également des réunions en visio-conférence avec les équipes mais aussi avec les autres franchisés, durant lesquelles nous pouvions donner notre avis et faire des suggestions sur la manière de réagir face à la situation. Et Christophe, l’Animateur Réseau, était très présent, que ce soit sur le plan administratif ou opérationnel. Encore aujourd’hui, je sais que je peux le contacter pour toute question, et il répond dans l’heure qui suit. »

La deuxième raison pour laquelle des entrepreneurs comme Caroline et Corinne font le choix de la franchise, c’est la force et la notoriété de la marque (à 41%, toujours selon l’Enquête réalisée par la Banque Populaire). « Ce qui nous plaît, c’est que l’on ne se pose pas de questions. Le modèle est créé, et nous l’appliquons » affirme Caroline XIE.

Naturellement, les candidats à la franchise ont tendance à penser que l’ouverture d’un restaurant est l’aboutissement d’un projet, alors que ce n’est finalement que sa concrétisation. Il faut prendre des automatismes et cela demande encore beaucoup de travail : « L’ouverture du restaurant a été difficile. Les premières semaines, nous mettions parfois 2 heures pour appliquer les procédures de fermeture du restaurant. Aujourd’hui, cela a bien changé et en 30 minutes tout est bouclé ».  

« Si c’était à refaire, bien sûr qu’on le referait ! ». Parce qu’elles croient au modèle de la franchise et qu’elles sont convaincues de celui des restaurants NACHOS, Caroline et sa sœur Corinne sont actuellement à la recherche d’une seconde implantation afin de devenir multi-franchisées NACHOS !

Souriez, le prochain NACHOS c’est peut-être le VÔTRE ! Rendez-vous sur : https://nachos-franchise.fr/devenir-franchise/